De quelle façon changer les plaquettes de frein sur votre Kawasaki Z ?

plaquettes-frein-Kawasaki-ZD’abord, avoir un freinage correct sur sa Kawasaki Z se révèle être primordial pour pouvoir rouler en toute sécurité. Les plaquettes sont des composants indispensables, leur utilisation est intense. Tout simplement, parce que peu importe votre expérience de conduite ou bien le couple de votre Kawasaki Z, on les utilise sans cesse. En particulier si votre Kawasaki Z est débridée ! Et c’est pourquoi il faut veiller à leur mordant et leur usure. Dans tous les cas, les plaquettes s’avèrent être tout le temps en vente par 2 et donc doivent impérativement s’installer par 2. Les plaquettes sont faites en metal avec une garniture dessus (qui sera en contact avec les disques de freins). La garniture des plaquettes se révèle être le composant qui serre le disque lorsque on utilise les freins. Les garnitures sont la garantie du bon freinage de votre Kawasaki Z. Dans l’éventualité où, vous n’avez plus de garniture, vous êtes clairement en train d’abîmer vos disques de frein. Et l’addition peut être salée. Qui plus est, ça atténue fortement la performance des freins. Voici la raison pour laquelle , vous aller devoir les checker ainsi que les changer régulièrement.

La methodologie pour changer les plaquettes de sa Kawasaki Z

  1. D’abord, avant d’attaquer par la méthodologie, il est important de vous garantir que changer les plaquettes de freins sur votre Kawasaki Z se révèle être un entretien facile et basique. Concernant les outils qu’il vous faut, c’est basique également. Vous devez vous munir d’une pince, d’un tournevis plat et un cruciforme, ainsi qu’un jeu de clefs. Dans le cas oû vous possédez une clef dynamométrique c’est encore mieux. En ce qui concerne les liquides et produits de nettoyage, il vous faut vous munir de liquide de frein (DOT4 en général), de nettoyant pour les frein ainsi qu’un produit protecteur (recommandé). Maintenant que vous possédez tout ces éléments, voilà la technique pour changer les plaquettes de votre Kawasaki Z.
  2. Pour débuter, il va falloir utiliser la pince afin de retirer les goupilles de l’axe qui se trouvent à l’arrière des plaquettes de votre Kawasaki Z. Il y a des cas où , c’est des vis, par conséquent vous devez utiliser le tournevis. On commence par ceci , parce que une fois que les étriers de freins sont démontés, c’est bien plus contraignant à faire.
  3. Par la suite, vous devez simplement démonter l’étrier de frein. Pour le faire, desserrez les boulons qui le serrent à la fourche de votre Kawasaki Z
  4. Puis ensuite, ôtez la protection métallique ainsi que l’axe préalablement relaché, afin d’extraire les plaquettes usées. Ordinairement, vous devriez être en mesure de les enlever sans difficulté.
  5. Dès lors les plaquettes retirées, nettoyez correctement votre étrier à l’intérieur et les impuretés sur les pistons grâce au nettoyant de frein. Faites gaffe à choisir un nettoyant adéquat, qui n’est pas corrosif.
  6. Une fois que l’étrier de votre Kawasaki Z est propre, vous pourrez mettre la solution protectrice. Et après, essuyez convenablement puis veillez à ce qu’aucune crasse ne puisse rester.
  7. À présent, il faut écarter les pistons afin d’y mettre les nouvelles plaquettes qui sont plus épaisses avec la nouvelle garniture. Afin de faire cela, il va falloir ouvrir le dessus de votre maître-cylindre de frein. C’est simple, on peut trouver seulement deux sortes de maîtres-cylindres, soit en bocal donc il suffit de dévisser le bouchon, soit en métal et qui s’ouvre à l’aide du tournevis cruciforme. Gardez un chiffon pour essuyer les coulures, tout simplement car le liquide de frein ne fait pas bon ménage avec la peinture. Pour élargir l’espacement des pistons de l’étrier de votre Kawasaki Z, vous allez devoir replacer les vieilles plaquettes de freins puis écarter celles-ci avec un tournevis plat entre. En faisant levier, vous allez pouvoir obtenir un écartement suffisant. Une fois l’espace élargit, rebouchez votre maître-cylindre, en faisant gaffe au niveau de liquide de freinage. Ajustez le niveau si il le faut. Dans l’éventualité où vous possédez deux étriers de freins ou même trois (pour les stunters), laissez les autres étriers de freins en place afin de ne pas faire bouger les pistons de freins en dehors de leur chambre. Si ce n’est pas le cas, c’est vraiment la galère à remettre.
  8. Après cette étape, mettez les plaquettes toutes neuves sur votre Kawasaki Z. Et remontez les a l’aide de l’axe et les goupilles (ou vis) ainsi que la protection en métal.
  9. Par la suite, réinstallez l’étrier sur le disque de frein et remontez le convenablement à la fourche avec ses deux boulons. Dans le cas où vous possédez une clef dynamométrique, vous pouvez vous en servir en fonction des couples indiqués dans le carnet constructeur. Autrement, au tact ça le fait aussi !
  10. Finalement, vous pouvez nettoyez les disques de freins. Actionnez plusieurs fois les freins de votre Kawasaki Z afin de bien serrer les plaquettes contre le disque de frein. Et voilà, c’est chose faite!

Dernier conseil, quand c’est neuf, les plaquettes ont besoin de rodage. Si vous ne comptez pas les polir directement, ne faites pas le bourrin avec des gros freinages longs. Mieux vaut les petits freinages spontanés. Il y a plus qu’à rouler votre Kawasaki Z en tout sûreté !!!