Quelle est la technique pour changer ses plaquettes de frein sur votre Kawasaki KX ?

plaquettes-frein-Kawasaki-KXEn premier lieu, être équipé avec un système de freinage bien entretenu sur sa Kawasaki KX est la base pour rouler en confiance. Les plaquettes de frein s’avèrent être des composants incontournables, leur usage est intense. Simplement, car peu importe le niveau de pilotage ou le couple du moteur de votre Kawasaki KX, on les utilise sans cesse. En particulier si votre Kawasaki KX est débridée ! C’est pour cela qu’il faut veiller à leur bon fonctionnement et leur usure. C’est universel, les plaquettes de frein sont tout le temps vendues par 2 et ainsi doivent obligatoirement se remonter par 2. Elles se trouvent être en metal avec une garniture dessus (qui sera en contact avec les disques de freins). Cette garniture se révèle être l’élément qui vient frictionner votre disque de frein quand on actionne les freins. Les garnitures sont la garantie du bon freinage de votre Kawasaki KX. Dans l’éventualité où, vous n’avez plus de garnitures sur vos plaquettes, vous êtes clairement en train d’abîmer vos disques de frein. Et l’addition va être salée. Qui plus est, ça atténue considérablement l’efficacité des freins. C’est pourquoi, il faut les examiner ainsi que les renouveler fréquemment.

La methodologie pour changer les plaquettes de sa Kawasaki KX

  1. En premier lieu, juste avant d’énumerer les étapes, il est important de rappeler que le changement de plaquettes sur votre Kawasaki KX est un entretien simple et banal. Pour ce qui est de l’outillage dont vous allez avoir besoin, c’est l’outillage basique. Il est nécessaire de vous équiper d’une pince multiprise, d’un tournevis plat et un cruciforme, puis un jeu de clés standard. Dans le cas oû vous possédez une clef dynamométrique c’est le top. En ce qui concerne les liquides et produits de nettoyage, il va falloir vous équiper de liquide de frein, de nettoyant pour les frein mais aussi d’un produit de protection (recommandé). Une fois que vous avez le listing complet de ce qu’il vous faut, voici la technique pour changer les plaquettes de votre Kawasaki KX.
  2. Pour débuter, il va falloir utiliser la pince multiprise afin de démonter les goupilles qui sont à l’arrière des plaquettes de votre Kawasaki KX. Dans certains cas, il se peut que ce soit de vis, de fait vous allez devoir vous servir du tournevis. On commence par ceci , parce que une fois que les étriers de freins sont détachés de la fourche, c’est plus pénible.
  3. Après cela, il faut tout bêtement démonter l’étrier de frein. Dans cette optique, dévissez les boulons qui le maintiennent à la fourche de votre Kawasaki KX
  4. Ensuite, ôtez la protection métallique ainsi que l’axe préalablement relaché, dans le but d’extraire les plaquettes usées. Ordinairement, vous devez les retirer sans peine.
  5. Dès lors les plaquettes retirées, nettoyez au mieux l’intérieur de l’atrier de frein ainsi que les crasses sur les pistons de freins grâce au nettoyant de frein. Faites gaffe à sélectionner un nettoyant adapté, qui ne bouffe pas les joints.
  6. Lorsque l’étrier de votre Kawasaki KX est bien nettoyé, vous pourrez badigeonner la solution protectrice. Et après, essuyez convenablement puis faites bien attention à ce qu’il ne reste aucune impureté.
  7. Désormais, il faudra écarter les pistons afin d’y mettre les nouvelles plaquettes qui seront bien plus épaisses avec leurs garnitures neuves. Dans cette optique, il va falloir ouvrir le dessus de votre maître-cylindre. C’est très facile, il existe seulement deux genres de maîtres-cylindres, soit en bocal donc il suffit de dévisser le bouchon, soit en métal et qui s’ouvre à l’aide du tournevis cruciforme. Gardez un chiffon propre au cas où il y aurait des coulures, car le liquide de frein ne fait pas bon ménage avec la peinture. Pour élargir l’espacement des pistons de l’étrier de votre Kawasaki KX, il faudra replacer les anciennes plaquettes puis les pousser avec un tournevis plat entre. En faisant levier, vous devriez pouvoir obtenir assez d’écartement. Une fois l’espace élargit, refermez votre maître-cylindre, en faisant gaffe au niveau du liquide de frein. Ajustez le niveau si il le faut. Dans l’éventualité où vous avez deux étriers de freins ou même trois (pour les stunters), gardez les autres étriers de freins montés afin de ne pas faire sortir les pistons de leurs emplacements. Si ce n’est pas le cas, c’est une misère à replacer.
  8. Après cette étape, mettez vos plaquettes neuves sur votre Kawasaki KX. Et fixez les avec l’axe et des goupilles (ou les vis) et de la protection en métal.
  9. Puis, réinstallez votre étrier sur la fourche et le disque de frein. Si vous avez une clef à couple de serrage, vous pouvez vous en servir en fonction des couples indiqués dans le livret constructeur. D’une autre façon, au feeling ça marche également !
  10. Pour terminer, vous pouvez nettoyez vos disques de freins. Actionnez plusieurs fois les freins de votre Kawasaki KX de sorte à bien resserrer les plaquettes de freins contre le disque. Voilà, le tour est joué!

Dernier petit conseil, tout comme les pneus, les plaquettes ont besoin d’un petit rodage. Au cas où vous ne comptez pas les polir d’entrée de jeu, ne faites pas le bourrin avec des gros freinages longs. Mieux vaut les freinages doux et rapides. Il y a plus qu’a rider votre Kawasaki KX en tout sûreté !!!