Changer les plaquettes de frein sur Moto Guzzi V7

Comment faire pour changer les plaquettes de frein sur votre Moto Guzzi V7 ?

plaquettes-frein-Moto-Guzzi-V7Premièrement, être équipé avec un système de freinage bien entretenu sur sa Moto Guzzi V7 se trouve être primordial pour circuler en toute sécurité. Les plaquettes se révèlent être des composants essentiels, et leur performance est tout aussi indispensable. Simplement, car qu’importe le niveau de pilotage ou le couple de votre Moto Guzzi V7, les plaquettes sont sans cesse sollicitées. Notamment si votre Moto Guzzi V7 est débridée ! Et c’est pourquoi il faut veiller à leur niveau d’usure et le mordant du freinage. C’est universel, les plaquettes de frein sont exclusivement vendues par paires et de fait doivent obligatoirement s’installer par paires. Les plaquettes se trouvent être en acier avec une garniture dessus. Cette garniture est le composant qui vient frictionner votre disque de frein quand on utilise les freins. Les garnitures sont garantes de la performance du freinage de votre Moto Guzzi V7. Dans l’éventualité où, vous n’avez plus de garniture, vous êtes definitivement en train d’abîmer vos disques. De fait, la note va être salée. Qui plus est, ça diminue fortement la performance des freins. C’est pourquoi, vous aller devoir les examiner et les renouveler souvent.

La methodologie pour changer les plaquettes de sa Moto Guzzi V7

  1. Premièrement, avant d’énumerer les étapes, il est de bon ton de rappeler que le changement de plaquettes sur votre Moto Guzzi V7 se trouve être un entretien facile et banal. Pour ce qui est de l’outillage dont vous allez avoir besoin, c’est basique également. Il est nécessaire de vous équiper d’une pince multiprise, d’un tournevis plat et un cruci, puis un jeu de clés standard. Si vous possédez une clef à couple de serrage (dynamométrique) c’est encore mieux. En ce qui concerne les fluides et autre nettoyants, il faudra vous équiper de liquide de frein (DOT4 en général), de nettoyant pour les frein mais aussi d’un produit de protection (pas obligatoire mai recommandé). Une fois que vous possédez tout ces éléments, voilà la technique pour changer les plaquettes de votre Moto Guzzi V7.
  2. Pour débuter, il va falloir utiliser la pince multiprise pour démonter les goupilles qui sont sur l’arrière des plaquettes de freins de votre Moto Guzzi V7. Il y a des cas où , il se peut que ce soit de vis, donc vous allez devoir vous servir du tournevis. On débute par ceci , car une fois que les étriers de freins sont démontés, c’est plus pénible.
  3. Par la suite, vous devez tout bêtement retirer l’étrier de la fourche. Pour cela, dévissez les boulons qui le maintiennent à la fourche de votre Moto Guzzi V7
  4. Puis, ôtez la protection métallique et l’axe préalablement relaché, afin de libérez les plaquettes usées. Normalement, vous devez les enlever facilement.
  5. Une fois les plaquettes retirées, nettoyez correctement votre étrier à l’intérieur ainsi que les impuretés sur les pistons de freins à l’aide du produit nettoyant. Faites attention à sélectionner un nettoyant adéquat, qui n’est pas corrosif.
  6. Une fois que l’étrier de frein de votre Moto Guzzi V7 est propre, vous pouvez mettre la solution protectrice. Et après, essuyez correctement et veillez à ce qu’il ne reste aucune impureté.
  7. Maintenant, il va falloir écarter les pistons pour y mettre les plaquettes neuves qui sont bien plus épaisses du fait de la nouvelle garniture. Afin de faire cela, vous allez devoir ouvrir le couvercle de votre maître-cylindre de frein. C’est simple, on peut trouver seulement deux sortes de maîtres-cylindres, soit un bocal avec un couverclle qui se dévisse, soit en métal avec deux vis à desserrer. Prévoyez un chiffon au cas où il y aurait des coulures, tout simplement car le liquide de frein ne fait pas bon ménage avec la peinture. Afin élargir l’espacement des pistons de l’étrier de frein de votre Moto Guzzi V7, il faut remettre les anciennes plaquettes et écarter celles-ci avec le tournevis plat entre. En faisant levier, vous devriez pouvoir obtenir un écartement suffisant. Une fois l’espace élargit, rebouchez le maître-cylindre, en faisant attention au niveau du liquide de frein. Ajustez le niveau si il le faut. Dans le cas où vous possédez deux étriers de freins voire trois (pour les pratiquants du stunt), gardez les autres étriers montés pour ne pas faire sortir les pistons de leurs emplacements. Si ce n’est pas le cas, c’est vraiment la galère à remettre.
  8. Après cette étape, mettez vos plaquettes neuves sur votre Moto Guzzi V7. Puis fixez les avec l’axe et des goupilles (ou vis) et de la protection métallique.
  9. Par la suite, repositionnez l’étrier de frein sur la fourche et le disque de frein. Si vous avez une clef dynamométrique, c’est là qu’il faut s’en servir en suivant les couples de serrage de votre manuel d’entretien. D’une autre façon, au feeling ça marche également !
  10. Pour terminer, vous pouvez nettoyez vos disques de freins. Actionnez plusieurs fois les freins de votre Moto Guzzi V7 afin de bien contracter les plaquettes contre le disque. Et voilà, c’est fait!

Dernier petit conseil, quand c’est neuf, les plaquettes doivent être rodées. Au cas où vous ne voulez pas les polir d’entrée de jeu, veillez à ne pas faire le bourrin avec des gros freinages longs. Préférez les freinages doux et rapides. Il y a plus qu’a rider votre Moto Guzzi V7 en tout sûreté !!!

Vous aimerez aussi...