Les rejets des moteurs d’engins constituent selon les études et recherches effectuées par les laboratoires, une source importante de pollution atmosphérique. La pollution automobile coûterait jusqu’à 80 milliards d’euros à l’Union européenne. Afin de réduire ce budget, des pays membres légifèrent dans le sens de la protection de l’environnement. Le but est d’arriver à diminuer le plus possible les émissions de gaz nocifs dans l’atmosphère. Comment cela se passe-t-il en France ?

La Vignette Crit’Air : de quoi s’agit-il ?

La vignette Crit’Air constitue une politique amorcée depuis quelques années par les dirigeants français. Elle représente une solution importante face aux enjeux de développement durable et de préservation de l’environnement.

De façon concrète, il s’agit d’un macaron que l’on appose sur le pare-brise des voitures et qui permet de les classer suivant un certificat de qualité de l’air. Le classement tient compte du niveau de pollution automobile reconnu à l’engin. Le but est d’arriver à contrôler facilement la circulation routière en identifiant et en supprimant par l’écoulement du temps les engins pollueurs.

C’est alors qu’en France, l’état et les autres collectivités territoriales veillent au respect de cette décision. En vue de l’application de ladite mesure, certains avantages sont réservés aux conducteurs de véhicules mieux classés.

En effet, ils peuvent stationner en priorité et circuler sans restriction lors de l’instauration des mesures de circulation différenciée. Mieux, les véhicules moins polluants peuvent circuler lors des pics de pollution et dans les zones à faibles émissions mobilité (ZFE). Pour plus d’informations sur le macaron automobile, rendez-vous sur http://antipollutionzones.com/fr/.

Vignette : Quel prix et quelle portée ?

Le macaron à coller sur le pare-brise des véhicules n’est pas gratuit. Cependant, vous n’avez pas à craindre son montant. Revu à la baisse, il coûte aujourd’hui 3,62 euros. Une somme significative qui ne sert qu’à la confection, la fabrication, l’acheminement et le fonctionnement du service responsable.

En ce qui concerne la portée, depuis juillet 2017, la ville de Paris a rendu obligatoire l’usage du macaron sur son territoire. Sous peine de sanction, il vous sera difficile de circuler librement si vous n’en possédez pas. Ont rejoint Paris de grandes villes comme Lille, Grenoble, Lyon et Toulouse.

Vignette Crit’Air : une solution parmi tant d’autres

L’usage de la vignette s’inscrit dans une démarche évolutive. Au fil du temps, les véhicules mieux adaptés à l’environnement prendront la relève. Toutefois, il est important de préciser que la violation des règles établies en matière de vignette fait objet de sanctions. Le conducteur peut payer des amendes et voir son moyen de transport saisi.