Que faire quand ma Suzuki AN ne démarre pas ?

Votre Suzuki AN ne démarre plus ? Tout d’abord, c’est une situation dont, nous motocyclistes, sommes inévitablement confronté un jour. Et bien sûr, détecter la cause ne se trouve pas être vraiment pas toujours clair comme de l’eau de roche. C’est la raison pour laquelle, nous avons écrit un listing des points à checker avant d’envoyer la Suzuki AN à la concession. Souvent, il est question de soucis simples à régler mais aussi qui ne coûte pas cher. Peu importe que le dysfonctionnement soit mécanique ou électronique, il est régulièrement simple de détecter la solution par diverses vérifications. Voici notre tutoriel des vérifications à faire sur votre Suzuki AN avant de l’amener chez un professionnel.demarre-pas-Suzuki-AN

Ma Suzuki AN ne démarre plus, tutoriel des vérifications pour le démarrage du moteur

Les vérifications de démarrage de votre Suzuki AN, les problèmes les plus idiotes

Tout d’abord, on va débuter par les erreurs bêtes. Ces erreurs possèdent un atout, elles se trouvent être hyper facile à résoudre. D’abord, vérifiez si votre coupe-circuit de Suzuki AN est enclenché. Effectivement, c’est complètement idiot mais soyons francs, ça nous est tous arrivé ! Ensuite, inspectez si votre bécane se trouve être correctement au point mort, parce que beaucoup de modèles de bécane disposent de cette foutue sécurité. Encore, il est préférable de contrôler la béquille de sa Suzuki AN, pareille foutue sécurité, dans le cas oû on a la béquille de mise, ça ne démarre pas ! Par la même occasion, la panne de carburant, inspectez que votre réservoir a de l’essence et que l’essence passe convenablement. Effectivement, supposé que le robinet de carburant est fermé (pour les motos moins récentes), ça pose un problème. En général, c’est une source de dysfonctionnement quand la Suzuki AN démarre et s’éteint ensuite. Plus généralement, sur quelques motos, il est possible que l’embrayage soit aussi une protection pour le démarrage, et souvent c’est son contacteur qui fonctionne mal. N’hésitez donc pas à le checker si le moteur ne s’allume pas. Pour terminer, on trouve également le fait que vous ayez essayé de la démarrer en le faisant un peu trop de fois, et il est possible que le moteur se trouve être simplement noyé. Vous allez donc devoir démonter les bougies et attendre !

Les vérifications de démarrage de votre Suzuki AN, les soucis de bases

Quand les check-up stupides sont executés, nous abordons maintenant la section un brin plus poussée. Avant tout, la batterie, est-ce qu’elle est assez rechargée et sa puissance est-elle ok ? Vous allez pouvoir vous faire une idée grâce à l’intensité lumineuse de vos feux. Si, ce n’est pas assez puissant, vous allez devoir tout simplement recharger ou booster votre batterie de Suzuki AN. Il se peut aussi qu’elle se trouve être en fin de vie et ne garde plus la charge, il faudra donc acheter une batterie de moto neuve. Il se peut également que les bornes de la batterie soient corrodées ou encrassées et ne permettent pas une bonne circulation du courant électrique. Il faudra donc prendre une brosse métallique et nettoyer les bornes charger la batterie de votre Suzuki AN..Le second point de vérification se fera au sein des antiparasites de votre Suzuki AN. Est-ce qu’ils sont correctement en place et en bon état de fonctionnement ? Si jamais c’est pas le cas, vous avez la raison du dysfonctionnement. Ensuite plus en profondeur, il est de bon ton de contrôler vos bougies ainsi que si l’étincelle se fait bien. Les bougies doivent être clean. Si votre Suzuki AN démarre et s’éteint, on a habituellement, 2 alternatives, soit votre huile est beaucoup trop épaisse et ne permet pas au bloc moteur de tourner comme il faut. Par conséquent il va falloir vidanger votre Suzuki AN. Pour le second cas de figure, il est envisageable que le ralenti de votre Suzuki AN soit trop bas, il faudra seulement le réinstaller de sorte que le moteur puisse tourner correctement.

Les vérifications de démarrage de votre Suzuki AN, les soucis les plus pointus

Concernant les points de vérifications les plus techniques, voilà les diverses parties de la moto à contrôler. D’abord, dans le cas oû vous entendez seulement un clac et que le moteur ne s’allume pas sur votre Suzuki AN. Inspectez votre relai de démarreur, vérifiez si il est convenablement branché mais aussi si celui-ci fonctionne en reliant les deux bornes du relai de démarrage. Toujours sur le démarreur, si il ne tourne pas, il est envisageable que les charbons soient collés, vous allez donc devoir frapper gentillement dessus grâce à un marteau ou maillet en même temps que vous essayez de démarrer votre Suzuki AN. Dans la majorité des cas, si vous avez à faire cette manipulation, c’est soit que votre relai de démarrage ou le démarreur se trouve être à changer, dans le cas oû il s’agit d’un dysfonctionnement ou de l’usure de la pièce. Second point, il s’agit de l’allumage à contrôler, donc inspectez chronologiquement le faisceau électrique, le capteur d’allumage, les anti-parasites, le condensateur, la bobine d’allumage et le boîtier électronique de votre Suzuki AN. Il est aussi nécessaire de contrôler sa carburation (crasses sur les bougies) et d’exécuter les réglages adéquates, plus synchronisation et nettoyage si nécessaire. Pour terminer, il est utile de remémorer que si votre Suzuki AN roule régulièrement, c’est clairement bénéfique pour le fonctionnement et son allumage. La majorité du temps, les soucis de démarrage arrivent à la sortie de le remisage hivernale. Simplement parce que la moto n’a pas tournée durant des mois, il est donc utile de la démarrer fréquemment pour que les fluides circulent et aussi de préserver la charge de sa batterie.